LE POUVOIR DES INTÉRÊTS COMPOSÉS EN BOURSE

Albert Einstein disait:《 la force la plus puissante dans l'univers est celle de l'intérêt composé 》. De manière générale, l'intérêt est le gain produit par un placement financier. Un capital produit des intérêts composés si, à la fin de chaque période, les intérêts générés sur la période écoulée sont ajoutés au capital puis réinvestis pour produire de nouveaux intérêts. En bourse, quelque soit votre objectif, quelque soit votre horizon de placement, quelque soit le produit financier que vous achetez, votre allié, le plus sûr, sera toujours le même: les intérêts composés. Les intérêts composés peuvent transformer votre petit capital en une grande fortune si vous donnez du temps au temps. Par exemple, pour un épargnant qui laisse fructifier en bourse un capital de 1 million FCFA placé avec un taux d'intérêt de 7% sans en toucher le revenu, encaissera 2 millions FCFA au bout de 10 ans. Et cela sans courir aucun risque.

Placer son argent en bourse de cette façon est extrêmement simple et productif. La gestion d'un portefeuille de ce type là prend au maximum 1h de temps par mois. Tout le monde peut le faire sans avoir recours à l'aide d'un spécialiste. Il suffit de savoir comment cela fonctionne , et aussi d'avoir la formation appropriée, la technique appropriée, et surtout le produit financier approprié. Sur le marché de la BRVM le produit financier approprié est l'obligation souveraine. Car avec les obligations il n'y a pas de risques de dépréciation du capital investi. Sur ce marché les intérêts des obligations d'états sont payés chaque semestre ou chaque année. Le processus est simple:

  • vous devez acquérir les obligations au marché primaire pour vous éviter de payer des frais d'achat;
  • ensuite lorsque les intérêts de vos obligations acquis au marché primaire vous seront versés, vous utilisez ces intérêts versés pour racheter d'autres obligations identiques sur le marché secondaire;
  • l'opération est répétée chaque fois que de nouveau intérêts vous seront versés, ainsi les intérêts reçus produiront aussi d'autres intérêts.


Monter